Les manifestations contre le cinquième mandat se multiplient à travers le pays

Suite à la confirmation de la candidature officielle du président Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat, des manifestations ont éclaté à travers le pays, notamment à Kherrata le 16 février, des centaines de personnes ont défilé avec des drapeaux noirs à la main avec comme slogan principal « non au cinquième mandat de la honte ». 

Des rassemblement plus petits ont eu lieu à travers le pays. De plus des appels à manifester le vendredi 22 février et dimanche 24 février ont été lancé. Les rassemblements se font aussi à l’étranger par les membres de la diaspora algérienne.

Un parti d’opposition le RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie) a mis en garde « contre les provocations et la répression contre des citoyens qui manifestent les mains nues ».

Kherrata5-e1550353482607.jpg
manifestation à Kherrata le 16 février

Cependant les autorités algériennes dénoncent les « ennemis de l’Algérie » derrière ces manifestations et ces mouvements. Des manifestations qui semblent plutôt émerger de la part d’une population fatiguée de la main-mise de l’oligarchie sur l’ensemble du pays.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s