Une chercheuse algérienne primée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology)

Djamila Youcef-Khodja a été primée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) dans le cadre du Global Entrepreneurship Bootcamp.
Le MIT est considéré comme un leader mondial dans la recherche, l’événement du Global Entrepreneurship Bootcamp est d’envergure et très sélectif, 1500 candidats et finalement que 60 dossiers retenus.

Elle a travaillé en équipe avec deux Américains pour trouver une molécule qui permet de nettoyer les toxines laissées dans les fonds marins par les marées noires.

Elle explique qu’il s’agit d’une première, en effet, « Jusqu’à maintenant, on se contentait de gérer les marées noires en nettoyant en surface de manière superficielle, sachant que dans les fonds marins, les toxines sont toujours là et que la faune aquatique est détruite. Cette molécule permet donc de neutraliser ces toxines ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s