Le Raï bientôt patrimoine mondial de l’humanité ?

L’Etat algérien a fait une demande de classification de ce style de musique au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le raï qui est né au début du XXème siècle dans la région de l’Oranie a très vite connu une popularité croissante.
Au cours des années 1980 avec l’arrivée du synthétiseur, le raï s’imprègne de nouvelles influences rock, funk, pop, reggae, grâce notamment au duo Rachid et Fethi. Très vite cette modernisation du raï rencontre un vif succès tant en Algérie qu’à l’étranger, propulsant cette musique sur la scène internationale.

Le centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH) algérien a annoncé le 29 aout 2016 avoir déposé un dossier de candidature à l’Unesco pour classer le « Raï, chant populaire algérien ». Ce dossier s’il est accepté classera le Raï au patrimoine mondial de l’Unesco.
Cette démarche est une volonté de classer ce genre musical, le rai, et ses textes de poésie tels qu’ils avaient existé au début du siècle dernier comme « forme d’expression musicale et poétique féminine », a expliqué, pour sa part, Abdelkader Bendameche, président du Conseil des arts et des lettres.
Cette demande de classification sonnerait comme une reconnaissance pour cette musique d’origine populaire qui a su se frayer un chemin sur la scène nationale puis internationale.

 

M. K.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s